Comment réduire l’arrosage ?

Comment réduire l’arrosage ?

Aux beaux jours, nous commençons tous à reprendre l’habitude d’hydrater nos plantes, qu’elles soient d’extérieur ou d’intérieur. Néanmoins, l’eau devient une denrée rare qu’il est essentiel de préserver le plus possible. Aujourd’hui, nous vous guidons pour réduire l’arrosage et participer à la sauvegarde de l’eau !

Comment réduire l’arrosage en intérieur et au jardin ?

Conserver l’eau pour les fleurs en pot

En intérieur, les plantes ont généralement besoin de plus d’eau qu’en extérieur, selon leur nature. Pour réduire l’arrosage, vous pouvez commencer par utiliser un pot adapté. La taille, mais aussi sa matière et la taille du trou de drainage seront des critères importants lors de vos achats. La soucoupe placée sous le pot permettra de conserver l’humidité de la terre et de subvenir aux besoins des racines. Évitez de mettre de l’eau sur le feuillage : cela pourrait augmenter le risque de maladie et abîmer les feuilles. Pour retenir l’eau dans la terre, vous pouvez aussi utiliser des billes d’argiles. Celles-ci permettent d’absorber et de redistribuer l’eau aux racines. Et enfin, arrosez plutôt le matin ou le soir avec une eau à température ambiante seulement quand la terre est bien sèche ! Il est donc important d’observer au quotidien les besoins de votre plante en fonction de la couleur de son substrat. 

Des astuces naturelles pour retenir l’humidité au jardin

Au jardin, certaines méthodes vont rejoindre celles utilisées pour vos plantes d’intérieur, notamment pour l’arrosage en début ou fin de journée ou encore l’arrosage sur le feuillage. Pour réduire l’arrosage au jardin, vous pouvez aussi opter pour le paillage ! Nous vous le conseillons régulièrement, car c’est un moyen économique et écologique d’alimenter le sol en eau et en nutriments. Fait de végétaux (comme des copeaux de bois ou de la paille), le paillage limitera l’évaporation de l’eau et protègera les racines de la chaleur. Le plus ? Il limite la pousse des mauvaises herbes ! 

Quelle eau réutiliser ?

Pour limiter l’utilisation d’eau potable, vous pouvez tout à fait réutiliser l’eau déjà utilisée, à condition qu’elle ne contienne pas de produits chimiques. L’eau de cuisson des pâtes, du riz, des légumes ou des œufs s’avère utile pour prendre soin de vos plantes. Vous pouvez aussi installer des récupérateurs d’eau ou des récipients dans votre jardin !

Réduire l’arrosage avec le biochar

Une association vertueuse avec du terreau de lin

Chez Terra Fertilis, nous avons étudié la problématique de l’eau afin de proposer une solution durable et efficace. Réduire l’arrosage passe aussi par le choix d’un bon substrat pour les plantes, qui répondra à leurs besoins. C’est pour cette raison que nous avons conçu un terreau spécifique. En amendant un terreau de lin avec du biochar, nous vous offrons un substrat de grande qualité qui retient l’eau au niveau du système racinaire de vos plantations. Les arrosages peuvent être espacés grâce à ses grandes capacités de rétention en eau.

Comment agit concrètement le biochar ?

Le biochar est un composé carboné solide issu de la pyrolyse de bois d’éclaircie, provenant de forêts françaises gérées durablement. Grâce à sa teneur en carbone et sa grande porosité, il peut retenir l’eau et les éléments nutritifs indispensables et les redistribuer efficacement lorsque vos plantes en ont besoin. En intérieur ou en extérieur, il sera efficace pour maintenir vos plantes en bonne santé et faire des économies d’eau.

Réduire l’arrosage en 2022 est une priorité des jardiniers. De nombreuses solutions existent afin d’économiser cette ressource. Nos fertilisants pour le sol ou pour les plantes vous permettent d’intégrer le  biochar à vos pratiques de jardinage. Disponibles dans différents formats, ils répondent aux besoins de tous les jardiniers qu’ils soient apprentis ou confirmés !

Laisser un commentaire