Préparer son potager à l’hiver

Préparer son potager à l’hiver

Préparer son potager à l’hiver, c’est l’accompagner pour passer cette période de repos pour la Nature et le mettre dans les meilleures conditions pour son réveil au printemps. Plusieurs opérations permettent d’obtenir des résultats intéressants. Découvrons-les maintenant !

Ameublir le sol ne veut pas dire le retourner

On sait aujourd’hui qu’un sol retourné est un sol perturbé. La vie biologique s’en trouve déstabilisée : les vers, les mycorhizes, les insectes et autres bactéries ne peuvent plus faire correctement leur travail de transformation de la matière organique en nutriments.

Pour l’ameublir ou le décompacter, mieux vaut utiliser une grelinette, ou fourche bêche. Cet outil permet d’aérer le sol, sans bouleverser les couches qui le composent. Ces travaux peuvent s’entreprendre en fin d’automne ou en début d’hiver et peuvent être l’occasion idéale pour amener du biochar (FERTILISANT SOLS UNIVERSEL), cet amendement organique encore peu connu du grand public, qui retiendra l’eau et les nutriments au niveau des racines des plantes.

Apporter de la matière organique

L’ajout de compost ou de fumier permettra d’apporter les nutriments – azote, phosphore, potassium et divers oligo-éléments - dont les plantes ont besoin pour leur croissance. Leur pouvoir humique fort contribue à la création d’un sol mieux structuré. 

Tandis que le compost est épandu toute l’année, le fumier l’est en automne ou en début d’hiver. Le compost sera réparti à la surface sur un sol simplement griffé et les apports de fumier feront l’objet de divers protocoles selon le type utilisé.

Pailler le sol

Une fois que la fertilisation a été réalisée, il convient de compléter par un bon paillage. Les résidus de tontes et de cultures potagères, les feuilles mortes, la paille… constituent une couche de protection contre le froid, les gelées, l’évaporation de l’eau ou au contraire les pluies importantes qui lessivent les sols. En outre, le paillage crée les conditions optimales du développement de la vie microbiologique du sol. 

Créer un couvert végétal 

Enfin, après la dernière récolte avant l’hiver, une pratique intéressante consiste à semer un couvert végétal au potager, qui fournira un engrais vert pour le printemps. Il permettra également d’ameublir le sol grâce aux « fissures » créées par le développement des racines. Beaucoup de plantes vivaces se prêtent bien à cette opération. Toutes ne se sèment pas à la même saison et il est intéressant de les planter en association pour leurs différents bienfaits. En hiver, on privilégiera la vesce commune, le trèfle ou le pois d’hiver.

Leave Your Comment