Comment jardiner avec la lune ?

Comment jardiner avec la lune ?

Jardiner avec lune est de plus en plus préconisé. Retour aux sources et respect de l’environnement sont les idées maîtresses de cette pratique. La lune a toujours eu un impact sur la Terre et sur ce qui y vit, dont nous et notre jardin. Alors, êtes-vous prêts à apprendre les rudiments du jardinage avec notre satellite ? Suivez le guide !

Jardiner avec la lune et respecter l’environnement

Retour au naturel

Jardiner avec la lune comprend deux grands principes. Le premier : la connexion avec la nature. Nous jardinons avec elle et non contre elle. Nous respectons ses besoins, son évolution et ce qui l’impact profondément (comme la lune et les astres notamment). Le deuxième grand principe est l’utilisation interdite des produits chimiques. Pour nourrir le sol, préférez des fertilisants naturels, comme ceux que nous avons imaginé avec du charbon végétal. Pour la protection de vos plantes, de nombreuses alternatives existent et préservent votre jardin. 

Suivre un calendrier précis

Pour jardiner avec la lune, il est conseillé de suivre un calendrier bien précis. Le plus possible, vous pouvez suivre les saisons, mais aussi les changements de lune. C’est aussi l’occasion pour vous de vous reconnecter avec la terre et d’apprendre toutes les influences dont nous dépendons. En pratiquant cette méthode, vous pourrez plus facilement adapter les végétaux au climat et au sol de votre jardin. Vous pouvez également créer des associations bénéfiques entre les différentes plantes pour de meilleures plantations. En ce moment, juste avant le printemps, tenir compte de toutes ces spécificités de l’univers peut vous être vraiment utiles !

Jardiner avec la lune : comment ça marche ?

Lune croissante, lune décroissante

Pour pouvoir choisir cette méthode de jardinage avec la lune, vous devez avant tout connaître les particularités des lunes croissantes et décroissantes. Ces cycles sont appelés des révolutions sidérales. Ce terme désigne plus précisément le mouvement ascendant et descendant sur 27 jours. 

Lorsque la lune est croissante, ou ascendante, elle apparaît un peu plus haute dans le ciel. C’est le cycle qui comprend le premier quartier. Pendant cette période, vous pouvez réaliser des semis et récolter. C’est aussi un moment idéal pour toutes les greffes que vous souhaitez réaliser. 

En revanche, quand la lune est décroissante, ou descendante, le temps est venu pour vous de faire des boutures ou du marcottage. Pendant cette période, en passant par le dernier quartier, la lune est de moins en moins visible et peut vous permettre de repiquer et de diviser. Vous pouvez aussi profiter de ce cycle pour planter, enrichir le sol et éclaircir les semis.

En suivant ces quelques principes clés, vous pourrez favoriser la pousse et la fertilité de votre sol. Dernier point à noter : ne jardinez pas quand c’est la lune est à son périgée de la Terre (quand les deux sont trop proches) ni quand elle est à son apogée (quand les deux sont éloignés). 

Les lunes de mars 2021

La première semaine de mars, la lune est descendante. Vous pouvez alors planter les pommes de terre précoces et les topinambours. Les plantes en godet sont à conserver en serre et les céleris-raves peuvent être repiqués.

La deuxième semaine, elle est ascendante. C’est le moment idéal pour semer au chaud des aubergines, des poivrons, des concombres ou des tomates. Si vous avez des fruitiers à greffer, c’est le moment de vous lancer ! Jusqu’au 22, vous pouvez semer des choux, des laitues, des melons et des plantes aromatiques. 

Fin mars, ce sera la bonne période pour planter vos fleurs : glaïeuls, œillets ou impatiens. Enrichissez votre sol en compost ou en fertilisant spécial potager. Plantez des fraisiers, des framboisiers ou d’autres petits fruitiers.  

Jardiner avec la lune, c’est tout un programme qui permet surtout de se reconnecter avec l’essentiel. Et vous, suivez-vous cette méthode ?








Leave Your Comment