Comment tailler les rosiers ?

Comment tailler les rosiers ?

Tailler les rosiers est une étape indispensable pour le bon développement de ceux-ci. Il ne suffit cependant pas de le faire au printemps et à l’automne, de façon aléatoire. Selon la variété, l’âge du rosier et leur état, une taille spécifique et précise doit être réalisée. Nous vous donnons aujourd’hui toutes les bonnes pratiques pour cette opération !

Tailler les rosiers : une taille différente selon la variété

Les rosiers buissons

Tailler les rosiers demande de la rigueur. Nous nous intéressons en premier au rosier buisson. Vous pouvez commencer par un petit nettoyage : retirez les branches mortes, abîmées ou chétives ainsi que les dernières fleurs fanées. Taillez en biais plus ou moins sévèrement en prenant soin de garder toujours les bourgeons vers l’extérieur. 

Les rosiers arbustes

Tailler les rosiers arbustes va leur permettre de leur donner plus de volume et de vigueur. Raccourcissez-les à hauteur des genoux la première année, puis conservez les plus belles branches au fil des ans. C’est vous qui choisissez la hauteur : pour une floraison plus éparse, vous pouvez varier la taille.

Les rosiers grimpant

Ces rosiers ont besoin d’être taillé seulement tous les 3 à 4 ans. Retirez les branches mortes ou abîmées. Les jeunes branches ont besoin de place pour se développer : nettoyez les latérales en arête de poisson. Surveillez également comment le rosier s’enroulent autour de vos tuteurs pour empêcher le ralentissement de la sève. 

Les rosiers tiges

Tailler le rosier tige passe également par une étape de nettoyage. Éliminez le bois mort et les branches abimées. Retirez celles qui partent vers l’intérieur du rosier. Ici, il est conseillé de couper juste au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur tout en donnant une belle forme à votre rosier.

La plupart des rosiers demandent un entretien régulier et rigoureux. La phase de nettoyage est essentielle pour maintenir le rosier en bonne santé. Cela permettra aux branches de s’épanouir et aux fleurs d’avoir une plus belle floraison. La coupe des branches doit également tenir compte de la position des bourgeons. Mais quand effectuer la taille de vos rosiers ?

Tailler les rosiers : respecter les périodes

La taille de plantation

Tailler les rosiers à la plantation vous promet un beau développement par la suite. Vous pouvez d’ores et déjà supprimer les branches abîmées ou les racines sèches. N’hésitez pas à retailler les racines : une coupe franche favorise leur croissance. Et enfin, conservez toutes les radicelles, les petites racines, pour que le rosier s’ancre au mieux dans son environnement. Vous pouvez aussi recouper quelques branches et pralinez les racines.

La taille d’entretien

À la fin de la première année, vous devez couper des branches pour déterminer le port de la plante dans les années suivantes. En général, sélectionnez les trois plus importantes branches et égalisez-les à 40 cm environ. La taille la plus importante, par la suite, c’est celle du printemps. Pratiquée à la fin de l’hiver, fin février ou début mars, elle va permettre aux nouveaux bourgeons de se développer après les périodes de gelées. Celle d’automne est plus un simple nettoyage. Attention : une taille trop importante peut engendrer la pousse de jeunes pousses pendant l’hiver. Un rosier touché par le gel va le fragiliser.

Tailler les rosiers n’a maintenant plus aucun secret pour vous. Le petit plus pour des rosiers en bonne santé ? Un peu de fertilisant spécial plantes et fleurs et le tour est joué !

Leave Your Comment