Adopter les bons réflexes pour un jardin responsable

Adopter les bons réflexes pour un jardin responsable

Le jardin responsable est aujourd’hui un devoir de tous les jardiniers, en herbe ou passionnés. Avec l’interdiction des produits phytosanitaires, nous devons continuer de prendre soin de la terre qui nous nourrit au quotidien. Et pour cela, il y a quelques gestes à adopter ! Qui est prêt pour un retour aux sources ? Suivez-nous !

Un jardin responsable et un retour aux sources

L’interdiction des produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires étaient généralement utilisés pour prévenir les maladies sur les plantes et les soigner. Néanmoins, les conséquences de leur utilisation sur la nature étaient désastreuses. Dans ces produits chimiques, nous pouvons retrouver les fongicides en soin, les herbicides, les désherbants et les insecticides. Désormais introuvables en magasin, il est essentiel de revenir aux sources pour développer un jardin responsable. Et cela passe par traiter la nature avec des produits 100% naturels !

Les engrais verts et fertilisants naturels

Pour cultiver un jardin responsable, quelques bons gestes sont à adopter ! La première est d’utiliser des engrais verts et des fertilisants naturels pour soigner vos plantes. Dans les engrais verts sont compris la luzerne, la phacélie, le trèfle incarnat, la moutarde, le colza… ! Leur but ? Nourrir en profondeur le sol en fournissant des nutriments tels que l’azote, le phosphore ou le potassium. Les fertilisants naturels de Terra Fertilis® sont composés de charbon végétal qui, eux aussi, nourrissent en profondeur. Tous ces nutriments vont avoir pour effet de rendre vos plantes plus résistantes et de favoriser leur développement. Opter pour le naturel, c’est avant tout respecter la terre qui nous entoure !

Un jardin responsable : les enjeux de la permaculture

Toute la nature dans votre jardin

Nous vous avons déjà plusieurs fois parlé de la permaculture. Pour avoir un jardin responsable, cela reste une bonne option qui vous demande simplement un peu d’observation. La permaculture se base sur l’idée de reproduire ce que la nature fait de mieux. En associant des plantes ensembles, en attirant les auxiliaires et en surveillant vos plantes, vous arriverez à créer tout un écosystème juste chez vous !

Comment passer à la permaculture ?

Grâce à cette méthode, vous participez activement à la protection de l’environnement. Pour commencer, observez votre terrain et voyez les endroits les plus propices pour vos plantes, votre verger, votre potager. Ensuite, il faut savoir que votre sol ne doit jamais être a découvert. Un sol nu est un sol vulnérable aux intempéries, à l’érosion, etc. Misez sur les plantes compagnes ! Certaines plantes vont avoir des effets sur d’autres, notamment pour éviter les dangers, les maladies ou les insectes. Attirez les pollinisateurs et les prédateurs des ennemis de vos jardins. Vous pouvez, pour cela, installer des nichoirs pour les oiseaux, des arbres à insectes, faire pousser des haies pour les hérissons, etc. Ici, votre mission est de les attirer et surtout, de les garder pour créer une vraie biodiversité qui servira à de nombreux niveaux. 

Adopter les bons réflexes pour un jardin responsable passe par quelques petites étapes importantes. La protection de l’environnement est essentiel aujourd’hui, mettons tout en œuvre pour faire notre part au sein de l’écosystème ! Quels sont les gestes que vous avez déjà mis en place dans votre jardin ?







Leave Your Comment